Formation BTSA Viticulture Oenologie

BTSA Viticulture Oenologie

Dépendant du ministère de l’Agriculture, ce diplôme de niveau III (BAC+2) a pour objectifs de former de futurs cadres des entreprises viti-vinicole et de donner une réelle connaissance de la pratique de la viticulture et de l’œnologie pour être en mesure d’exploiter un domaine viticole (installation agricole, connaissances techniques en viticulture, œnologie, dégustation…).

Le calendrier de formation en alternance est adapté aux différents travaux de la vigne et du vin, permettant ainsi de se familiariser à la pratique et de bénéficier de l’enseignement théorique.

CONDITIONS D’ENTREE / INSCRIPTION :

  • Etre titulaire d’un Baccalauréat ou d’un diplôme équivalent de niveau IV.
  • Entretien de motivation. 
  • Etude du dossier scolaire.
  • Avoir un contrat de professionnalisation (Domaine viticole, cave coopérative, ou négoce adossé à un vignoble) ou sur étude d’un financement Pôle Emploi ou acceptation d’un financement personnel.
  • Sans condition d’âge.
  • Motivation et mobilité géographique indispensable.

La formation BTSA Viticulture Oenologie :
1200 h sur 2 ans pour niveau baccalauréat
780 h pour titulaire d’un bac + 2 en un ou deux ans (16 semaines de formation par an).

TRONC COMMUN

- Organisation économique, sociale et juridique.
- Techniques d’expression, de communication, d’animation et de documentation.
- LV Anglais.
- Traitement de données.
- Techniques de l’informatique et du multimédia.
- Accompagnement au Projet Professionnel Personnalisé : APPP

MODULES SPECIALITÉS

- Marchés filières et Territoires
- Système vitivinicole et territoire
- Processus viticole
- Processus d’élaboration et de conservation des vins
- Qualité, sécurité et environnement : système de management
- L’entreprise vitivinicole

STAGE EN ENTREPRISE

- 12 à 16 semaines
- Voyages d'étude
- Visites terroir

Vigneron, chef de culture, chef d’exploitation, viticulteur fournisseur de service, producteur, exploitant, salarié, conseiller/technicien en développement, expertise pour les domaines et coopérateurs, opérateur caviste, caviste…
Poursuite d’étude : licence professionnelle ou générale, concours agronomiques et vétérinaires, D.N.O….

  • Être titulaire d’un Baccalauréat ou d’un diplôme équivalent de niveau IV
  • Entretien de motivation
  • Etude du dossier scolaiare
  • Avoir un contrat de professionnalisation (Domaine viticole, cave coopérative, ou négoce adossé à un vignoble) ou sur étude d’un financement Pôle Emploi ou acceptation d’un financement personnel
  • Sans condition d’âge
  • Motivation et mobilité géographique indispensable

En contrat de professionnalisation, la formation est prise en charge intégralement par l’OPCO.

AIF : Aide Individuelle à la Formation par le Pôle Emploi (pour les demandeurs d’emploi)

CPF : Compte Personnel de Formation (somme budgétaire acquise)

Autofinancement : nous consulter

Le contrat de professionnalisation s’adresse à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus et aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.

Ce contrat ouvre droit pour l’employeur à une exonération des cotisations patronales (Loi Fillon). Une prime tutorale de 1380 € (2 x 690 €) (sous réserve d’acceptation par l’OPCO). Cette prime peut s’élever à 2070 € si le tuteur a + 45 ans.

Des aides incitatives à la reprise d’emploi dans le cadre d’un contrat de professionnalisation peuvent être versées par le Pôle Emploi, soit 2 000 € pour les + 26 ans et 4000 € pour les + 45 ans.

Le salarié n’est pas comptabilisé dans les effectifs de l’entreprise. Exonération du versement de la prime de précarité en fin de contrat.

Rémunérations :

  • Rémunération de 55 % ou 65 % du SMIC pour les – de 21 ans
  • Rémunération de 70 % ou 80 % du SMIC pour les – de 26 ans
  • Rémunération SMIC pour les + de 26 ans

Matières générales :

  • E1 : Expression Française et culture socio-économique coef. 6
  • E2 : Présentation orale sur un produit réalisé en technique de communication coef. 3
  • E3 : Langue vivante oral coef.3
  • E4 : Mathématiques coef. 3

 

Matières professionnelles :

  • E5 : Activité vitivinicole dans un territoire (A partir d’un dossier constitué par le candidat) –Epreuve orale de 30 mn (10 mn de présentation + 20 mn de questionnement avec le Jury) : coef. 3
    Dossier de 10 à 15 pages (annexes comprises), présentation d’une situation réelle étudiée par le candidat (produit, filière, territoire, entreprise).
  • E6 : Etude de cas – Epreuve orale (40 mn de préparation + 40 mn de questionnement) : Coef. 6
    Proposée par le Jury, l’étude de cas permet de vérifier les capacités du candidat sur la démarche de diagnostic-proposition et la conduit d’un processus de production vitivinicole, et sur l’animation d’équipe.
  • E7 : Epreuve intégrative à caractère technique, scientifique et professionnel : coef. 12
    • Partie 1 : dossier individuel + oral (30 mn) / réalisation d’une étude technique
    • Partie 2 : oral (5 mn de préparation + 25 mn d’entretien avec le Jury
      Analyse de situations professionnelles vécues (SPV)

 

Le candidat est évalué sur sa capacité à traiter un problème viticole et/ou vinicole rencontré par le responsable d’une entreprise. Les éléments de réponses proposés doivent être en accord avec le fonctionnement de cette entreprise.

Suivez la formation BTSA Viticulture Oenologie